Un été à haut risque pour les Roms étrangers

Depuis les élections de mai et juin la situation des Rroms migrants en France s’est sensiblement dégradée. Les forces de police sont intervenues pour de mulitples expulsions dans la région parisienne mais aussi à Nantes, Saint Etienne ou Lyon. Cependant certaines municipalités ont réagit à la demande des associations et proposent des moyens d’accueil. A Marseille, si un début de dialogue s’est amorcé avec les pouvoir publics, il convient de demeurer vigilant.
On trouvera des informations plus détaillées sur le site de romeurope.org