Dans l’Oise : un programme pour les sédentaires ?

 On peut malheureusement en douter lorsque l’on prend connaissance de ce vaste et ambitieux projet de loi. Certes il reconnaît et renforce le droit au logement pour tous, il met aussi l’accent à juste titre sur la protection des terres agricoles. Mais, à ce jour, pas une ligne sur l’habit des voyageurs et des sédentaires .

On nous renverra sans doute à une prochaine loi spécifique qui remettrait à plat les lois de 1969 et 2000 sur les aires d ‘accueil, mais c’est pour quand ?

En attendant, les atteintes aux droits des propriétaires que les maires poursuivent en raison de leur choix de vie en caravanes se poursuivent. Après Gignac, Le Puy Sainte Réparade et La Bouilladisse, dans les Bouches-du-Rhône, c’est à La Colle sur Loup dans les Alpes Maritimes, Le Luc et la Cadière d’Azur dans le Var que les contentieux se multiplient. 

Et pourtant dans d’autre régions des représentants de l’Etat semblent avoir compris la situation et proposent des solutions qui paraissent séduisantes. Pourquoi ne pas les mettre en application sur l’ensemble du territoire ? . CHICHE

A lire : Les feuilles de l‘Oise publiées par la DDE de l’Oise