A Martigues, une rencontre d’échange et de coordination réussie

 Organisée par un large collectif inter associatif de de Martigues, cette rencontre d’une journée a permis un  tour d’horizon completsur les conditions d’accueil des familles Roms dans les deux régions de Bézier, Montpellier, et Nîmes en passant par Arles , Gardanne , Aix et bien sûr Marseille.

Un constat commun  : avec des nuances sur le comportement d’une Préfecture à l’autre, la politique d’exclusion est générale et les expulsions de familles se poursuivent malgré la circulaire du 26 août 2012. Les maires renvoient sur les préfets et ces derniers, lorsqu’ils acceptent de recevoir les associations, ne tiennent pas compte de leur avis .

Des échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre les militants ont permis d’aborder tour à tour la question de l’hébergement, de la scolarisation , de l’emploi, de la santé. Une large discussion s’est engagée sur la manière de de prendre en compte la fin de la période transitoire sur l’emploi des Roumains et des Bulgare au premier janvier prochain.

A l’issue de cette rencontre il est convenu de maintenir un réseau d’échange entre les collectifs et d’envisager de prochaines rencontres thématiques.