Apologie de crime contre l’humanité

Le maire de Cholet Monsieur Bourdouleix, à la suite d’une altercation avec les gens du voyage, avait estimé que : « Hitler n’en n’a peut-être pas tué assez » Ces propos lui ont valu une exclusion de son parti l’UDI, mais, en premier instance, un juge n’a rien trouvé à redire devant de tels propos. Un an plus tard, ce Monsieur vient toutefois d’être condamné en appel à 3000 EUR d’amende, mais il conserve son mandat électoral.

Si on peut enfin se réjouir de cette décision, elle paraît dérisoire devant la gravité des faits commis que l’on peut résumer ainsi : Apologie de crime contre l’humanité.

Monsieur Bourdouleix a été, en mars 2014, réélu maire de sa commune par 55 % des électeurs. !!!