Quand les juges nous rassurent un peu

Le Pen sur les Roms : amende de 5.000 euros confirmée en appel
La cour d’appel de Paris a confirmé jeudi la condamnation à 5.000 euros d’amende du président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, pour avoir dit que les Roms, « comme les oiseaux, volent naturellement ».

Un an d’inéligibilité pour le maire de Roquebrune-sur-Argens, Luc Jousse
Ce jugement vise des propos tenus par le maire de Roquebrune-sur-Argens le 12 novembre 2013, lors d’une réunion de quartier.
Il y avait déploré, sur le ton de l’humour, une intervention trop rapide des pompiers pour éteindre un feu, qui s’était déclaré dans un camp de Roms sur sa commune.

Le tribunal administratif de Marseille a rejeté le 26 novembre la plainte de la maire d’Aix-en-Provence qui évoquait l’urgence pour expulser des familles Roms (à lire en pièce jointe).

Le TGI de Marseille par une ordonnance en date du 20 novembre 2014  rejette la demande d’un société privée tendant à expulser des familles avec des enfants présents sur ce terrain et scolarisés depuis deux ans (à lire en pièce jointe).

Si trois ou quatre hirondelles ne font pas le printemps, cela doit cependant nous inciter à poursuivre sans  faille le travail souvent ingrat dans la recherche du droit égal pour tous.