Actualité de l’habitat temporaire

Un ouvrage de référence

De l’habitat rêvé à l’habitat contraint

Sous la direction de Grégoire Cousin, Gaëlla Loiseau, Laurent Viala, Dominique Crozat et Marion Lièvre

Longtemps négligé, considéré comme un phénomène marginal, l’habitat temporaire fait l’objet d’une attention médiatique, politique et académique accrue ces dernières années. S’y rencontrent les élites mondialisées hyper-mobiles, les vacanciers le temps d’un été, les travailleurs mobiles ou encore de grands précaires en quête de ville. Dès lors, comment comprendre une notion aussi plurielle ? Ce livre croise les regards d’anthropologues, de sociologues, de géographes, d’architectes, d’économistes et d’acteurs politiques pour montrer que, derrière la diversité des usages sociaux et des formes architecturales, les habitats temporaires présentent une unité profonde.

Il s’agit de jouer sur le temps pour prendre possession de l’espace, pour élargir son champ d’action, pour se rapprocher ou s’éloigner de la ville, du centre. Ce jeu social sur le temps et l’espace a toujours existé. Aujourd’hui, il sert de fondement à un imaginaire revigoré de la liberté traversant toutes les strates de la société et valorisé jusqu’à l’ironie, les mêmes formes d’habitat étant à la fois durement réprimées et célébrées. Cette mise en lumière entraîne une reprise en main drastique du politique qui s’attache à normaliser et contrôler l’habitat temporaire, en particulier celui des classes populaires.

Cette publication web collective en libre accès présente des travaux issus de la recherche contemporaine dans une forme et une langue accessibles au plus grand nombre afin d’alimenter un débat en cours qui dépasse très largement les sphères académiques.

AHT_argumentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *